Le Street Marketing au cœur des élections municipales

Le 9 Juin 2020

Par Ivan Messias

street_marketing_et_elections_municipales

Les Français élisent leurs conseillers municipaux tous les 6 ans. Il s’agit d’un événement phare pour tous les citoyens. Les moyens de communication mis à disposition des candidats sont multiples. Par ailleurs, ces derniers développent des stratégies et des outils de communication de plus en plus innovantes. Le Street Marketing en fait partie.

Pourquoi opter pour le Street Marketing ?

Connu également sous le nom de marketing de rue, le Street Marketing puise ses origines dans les mouvements protestataires. Les partisans de ces mouvements s’en servaient pour exprimer leur opinion. Cette technique a connu un véritable succès. Plusieurs entreprises se sont appropriés cette technique de communication et l’intègrent dans leur stratégie marketing. Cette tendance a conquis divers domaines. Les candidats à la municipalité l’utilisent ainsi pour atteindre leurs objectifs.

Principe

Cette technique se pratique généralement dans la rue et permet à l’entreprise de se démarquer de ses concurrents et d’atteindre un maximum de cibles. Elle se manifeste sous différentes formes, telles que la distribution de flyers et les animations de rue.

Plusieurs paramètres déterminent le choix des moyens utilisés pour la mettre en œuvre :
• Le budget ;
• Les objectifs ;
• Le public cible…

Les entreprises qui intègrent cette technique dans leur stratégie marketing profitent des avantages de la communication de proximité. Cette pratique leur permet incontestablement de transmettre facilement et efficacement des messages clairs et précis à leurs cibles. Grâce à cette méthode, il devient plus facile de gérer la promotion des produits ou des services, l’animation des ventes, etc.

Dans quelles situations utiliser le Street Marketing ?

Cette technique est généralement utilisée par les entreprises qui cherchent des moyens originaux, peu coûteux et efficaces pour :

• Promouvoir des produits ou des services ;
• Lancer une marque ;
• Tester un produit ;
• Offrir des cadeaux aux consommateurs ;
• Susciter l’intérêt du public envers la marque ;
• Attirer des consommateurs potentiels…

Cette méthode s’avère efficace pour capter l’attention des consommateurs qui stimuleront le bouche-à-oreille. Dans ce cas, il devient plus facile d’atteindre de nouvelles cibles.
Le paysage politique s’intéresse aussi de plus en plus au digital. Les candidats à la municipalité mettent à leur profit les moyens de communication digitaux pour transmettre leurs messages. Ces outils favorisent davantage l’interaction avec les citoyens.

Cependant, la pluralité et la rapidité des informations diffusées sur la Toile les rendent difficiles à mémoriser et les citoyens ont donc du mal à les retenir. Les professionnels préconisent ainsi la combinaison du print et du digital pour optimiser la performance des outils de communication. La distribution de flyers compte parmi les incontournables du Street Marketing.

Dans le cadre d’une campagne électorale, elle attire l’attention des citoyens qui peuvent développer de la sympathie et de la convivialité envers le candidat. Les flyers figurent désormais dans la liste des meilleurs outils de communication pour un candidat à l’élection municipale. Le papier reste, effectivement, un vecteur d’émotion pour le public cible. Pratique, pertinent et facile d’utilisation, il s’adapte à tout type de projet.
C’est la raison pour laquelle les candidats aux élections intègre toujours la distribution de flyers dans leur stratégie de communications.

Street Marketing : des solutions de communication créatives pour les élections municipales

La distribution de prospectus constitue une stratégie de communication classique que les candidats à l’élection utilisent depuis des années. Cependant, l’avènement de la technologie a complètement changé le comportement du public cible. Ce qui oblige ainsi les candidats à s’adapter à cette évolution et à emprunter les techniques utilisées par les entreprises dans l’élaboration de leur stratégie marketing.

Les bonnes pratiques pour adopter cette technique

La mise en œuvre du Street Marketing répond à des règles auxquelles les candidats doivent se plier pour assurer l’efficacité de leur stratégie de communication.

• Identification de la cible
En France, la majorité civile est de 18 ans. Ainsi, tous les citoyens de 18 ans et plus constituent le public cible des candidats.
Cependant, ces derniers doivent faire la distinction entre les citoyens indécis, les abstentionnistes et les nouveaux électeurs.
C’est important pour établir une stratégie de communication fiable et efficace.

• Identification des lieux
L’identification des lieux s’avère essentielle étant donné qu’il s’agit d’une technique de communication de proximité. Les candidats doivent déterminer les lieux où son public cible a l’habitude de se rendre.

• Créer un événement marquant
L’objectif étant d’inciter le public cible à s’intéresser au projet du candidat. Il faut que l’événement soit impactant pour attirer leur attention. L’organisation d’un tel événement permet également de rassembler les cibles sur un site défini, ce qui facilite davantage la distribution de flyers.

• Surprendre le public cible
Si le candidat souhaite atteindre un maximum de citoyens, il doit miser sur sa créativité pour les surprendre. Il doit mettre en œuvre diverses animations attrayantes qui lui permettent de transmettre facilement et efficacement des messages clairs et précis.

• Mettre en valeur l’interactivité avec le public cible
La pratique du Street Marketing valorise l’opinion du public cible. Les avis de ce dernier s’avèrent important et permettent au candidat à la municipalité de connaître ses attentes. Il existe plusieurs moyens de booster l’interactivité avec le public cible. Ainsi, le candidat peut créer un sondage en ligne, organiser des séminaires, répondre aux commentaires en ligne…

- Quelques notes à prendre en compte
À titre de rappel, la distribution de prospectus était prohibée avant la loi du 14 avril 2011. Ce n’est qu’à partir de cette date que les candidats utilisent des flyers comme outil de communication.

La loi prévoit également que les candidats doivent cesser de pratiquer toute forme de propagande, quelle qu’elle soit, la veille du scrutin à zéro heure. Cela inclut la distribution de flyers. Le non-respect de cette règle entraine des sanctions à l’encontre du candidat et des contrevenants concernés.